dimanche, février 03, 2008

Noël – une fête de lumière (lecture didactique)

A Noël, on voudrait le bonheur de tout le monde, la paix, l’harmonie et l’entente. On voudrait un instant de tendresse pour chacun, un moment d’affection, on voudrait que Noël soit une fête de lumière. Un Noël tel que nous le rêvions enfants.

Le Petit Prince de Saint-Exupéry prenait le tempa de visiter les planètes et même de discuter avec l’allumeur de réverbères. A notre tour peut-être, en ce temps de Noël, il faut lever les yeux vers le ciel, non pour oublier la terre, mais pour la voir différemment. Et, soudain, nous verrons que la nuit s’éclaire, qu’elle est parsemée d’étoiles, que nos chemins si durs sont jalonnés de gestes d’entraide, de solidarité et de soutien. Que d’étoiles illuminant nos vies dans le coup de téléphone à un ami éprouvé par la maladie, dans une visite à une personne âgée oubliée dans sa maison de retraite, dans le sourire à un visage inconnu croisé dans la rue! Chaque fois, c’est une étoile que nous allumons dans nos vies.

* * *

En France, Noël reste une occasion de rencontre familiale joyeuse autour du sapin et de la surprise des cadeaux offerts. Chaque personne reste marquée par les Noël de son enfance. Lorsque le souvenir en est positif et émouvant, il est fréquent qu’elle rêve de reproduire et de transmettre aux siens une partie du rituel qui l’avait émerveillée. Le nouveau couple, fait de deux histoires singulières, doit composer pour s’entendre sur une symbolique qui lui parle en commun. Lorsqu’on observe les rituels relatifs à cette fête depuis quatre générations, on est frappé de voir qu’ils n’ont cessé de se modifier au rythme de l’évolution des croyances et de la pratique religieuse, des rapports familiaux et des conditions de vie.

Aujourd’hui, dans cette vie où courant après le temps, nous sommes peu disponibles les uns aux autres, Noël reste ce moment privilégié de retrouvailles, à condition d’y mettre du sien: trouver un consensus pour que cette réunion, tout en respectant les convictions de chacun, permette au groupe familial de se retrouver autour d’un projet commun.

(d’après Notre Temps 408/2003)

Voir toutes les lectures didactiques.
Magasinez dans la Boutique du Pro-F

0 comentarii: