lundi, février 12, 2007

Examenul de bacalaureat – 2007 (bilingv, subiecte propuse – varianta 1)

Proba E/F: L1 bilingv

- Toate subiectele sunt obligatorii.
- Timpul efectiv de lucru este de 3 ore.

Subiectul I (30 de puncte)

1. Lisez le texte ci-dessous. Puis faites-en le compte rendu. (85 mots ± 10 %)

Le vingt-et-unième siècle ou le nouvel art de vivre

Au cours du vingt-et-unième siècle fut achevée la révolution qui avait commencé avec la bombe de Hiroshima. En Europe, les derniers paysans avaient depuis longtemps abandonné les campagnes pour se transformer, dans trois douzaines d’énormes villes, en ouvriers à la chaîne. Il n’y avait plus besoins de ravitailler les populations en produits naturels depuis que les usines suffisaient à nourrir tout le monde avec des pilules chimiques et des brouets de synthèse. Le travailleur syndiqué achetait cette provende tous les matins et en même temps que son paquet de tabac, synthétique aussi, aux entrées des innombrables métros et allez donc! Quelques vieilles personnes, en ville, se souvenaient encore vaguement du goût de la poire et de la pomme, mais non de la forme de ces fruits.

Les choses étaient allées très vite. Une fois les campagnes désertées par les paysans, les villages et les bourgs étaient tombés en ruine. Quant aux rivages de la mer, bétonnés d’une frontière à l’autre, hérissés de tours et aménagés en ports de plaisance, seuls les pédégés [1] et les promoteurs y avaient accès. Ils avaient durement gagné ce privilège, assorti de quelques mètres carrés de sable artificiel à marrée basse, en construisant des achélèmes [2] dans les villes partout où il était possible de récupérer du terrain en abattant des arbres. On appelait cela de l’art abstrait.

Restaient les campagnes. Là se trouvaient les nouveaux maîtres. C’étaient les citadins qui avaient le nez aussi fin que leur bourse étaient solide, et qui étaient seuls juges de leur temps pour se garder le meilleur. Ils avaient commencé par devenir propriétaires des maisons abandonnées, des moulins en ruine qu’ils avaient restaurés pour en faire des résidences secondaires; ils tinrent à orgueil de faire pousser des plantes, de cueillir, de moissonner, de manger des produits de leur travail. Ils redécouvrirent le goût du pain. Comme ils étaient des hommes d’affaires, l’idée leur vint de vendre aux gens des villes ces nourritures de choix. Mille francs la pomme.

(P.-J. Hériat, Le cheval d’orgueil)

[1] PDG: Président Directeur Général
[2] HLM: Habitation à Loyer Modéré

Faites attention:
- au sens général du texte;
- à l’organisation logique des idées;
- à la reformulation du texte (ne pas reprendre le mot du texte);
- au système d’énonciation que le texte utilise.

(20 points)

2. Indiquez deux sens différents du verbe « peindre ». Illustrez chacun de ces deux sens dans une phrase de votre choix.

(10 points)

Subiectul II (30 de puncte)

1. Mettez en français:

Toată nebunia asta cu cititul s-a legat de o profundă neînţelegere. Şi de aici o uriaşă fascinaţie. Abia învăţasem să citesc şi primele mele cărţi n-au fost cele pentru copii. Nu vorbesc de cele obligatorii, pentru şcoală, cu tot felul de băieţei răi care-şi regretau faptele spre sfârşit şi deveneau buni şi tot soiul de fetiţe model, îngrozitor de plictisitoare. [...] Îmi luam din biblioteca alor mei – destul de pestriţă – volume alandala. Citeam numai fragmente, niciodată de la început.

(Simona Popescu, Exuvii)

(20 puncte)

2. Complétez les phrases à votre gré.

Essayez de garder votre calme, quelles que ...
Au fur et à mesure que..., nous découvrirons des détails de plus en plus intéressants.
Je me retirai à la campagne dans l’hypothèse où ...
S’il fait beau et que ..., j’irai faire un tour à vélo.
Quoi que ..., tu auras du mal a la convaincre de la vérité de tes dires.

(10 points)

Subiectul III (30 de puncte)

Rédaction. (25 à 30 lignes; environ 300 mots, ± 10%)

Vous allez développer un point de vue argumenté dans un essai ayant le titre: « Les hauts et les bas de la société de consommation ».

(30 points)

Note: Sujets I.1. et III: Règle de décompte des mots: « c’est-à-dire » = 1 mot; « un bon livre » = 3 mots; « je ne l’ai plus revu depuis avant-hier » = 7 mots.

0 comentarii: