vendredi, janvier 26, 2007

Gotlib, Gai-Luron ou la joie de vivre (jeux de mots)

Soi-disant traduction, avec un clin d’œil sur la nature du sujet (l’histoire d’un chien-personnage-de-BD): « Memento, homo, quia pulvis es et in pulverem revertis. » (Souviens-toi, chien, que tu es encre de Chine, et qu’en encrier tu retourneras.)

« Un bifteck de cheval que j’ai trouvé dans le filet du père Laglume. »

« Tu m’ôtes une drôle d’épine du pied qui n’arrêtait pas de me trotter dans la tête. »

« Comment vas-tuyau de poëlle? »

0 comentarii: