vendredi, janvier 05, 2007

Noms dérivés de verbes (I)


1. Remplacez les verbes en italique par des noms de la même famille:

a) Josée reste dans l’attendre des coups de téléphone de ses amis. Les aller et venir des gens emplissaient les rues. Marc avait eu l’idée d’une traverser de la Manche. On avait changé d’heure et l’on sentait l’approcher de l’hiver. Pendant la guerre, l’appartement avait servi de lieu de recevoir pour les recrues.

b) L’arrêter d’Edgar et sa comparaître devant un tribunal étaient imminents. Cette banque avait longtemps joué un rôle en vue dans les emprunter étrangers. Les journaux ne cessaient de décrire les partir et les arriver des passagers notables. Depuis le début de l’entretenir, je remarquai que Daniel était distrait.

c) On l’avait jugé à tort, pour espionner. Je n’ai pas demandé d’informations sur la provenir de ces toiles. Les épreuves de la revue arrivèrent sur le bureau du rédacteur dix jours avant la paraître. L’immiscer dans ce groupe fermé demanderait beaucoup de diplomatie, Simon le savait. A l’est, on apercevait de blanches étendre de sable.

d) La paix fut lente à venir après la cesser des hostilités. On entendit le rouler d’une voiture sur les graviers de l’allée. A la ferme, j’appris bien des choses sur l’élever et la tondre. Ils ont fait plusieurs monter et descendre le jour de leur arriver à la montagne. La chaleur dura longtemps encore après la tomber du jour.

e) Cette revue contribue à la connaître de l’histoire, à la comprendre des relations internationales. Par une fendre du rideau, l’acteur examinait le public de la salle. Je suivit des yeux l’alligner des boutiques, posées à égale distance l’une de l’autre. Ces étranges montagnes de la frontière, rongées par les intempéries, ressemblent à des entasser de pierres.

f) Ils examinèrent les séquences filmées avant l’éteindre des projecteurs. Martine ne fait pas étaler de sa vie privée. Il y eut une voix au loin, qui ne lui sembla pas différente du bourdonner des insectes autour des fleurs. Cécile s’occupe minutieusement de l’entretenir de son appartement.

g) Il informa les siens de la prolongation de sa détenir préventive. Il allait rarement à la piscine, il avait toujours craint l’idée de la noyer. Il venait de négocier le financer d’un nouveau film. Leur prochain film devait être prêt pour le tourner d’ici à trois semaines. La rivière devenait turbulente lors de la fondre des neiges.

h) Il fit un signe d’acquiescer et s’élève se retirant. La police devait enquêter sur une affaire de détourner de fonds. Elle aligna sur l’égoutter les assiettes propres. La constater qu’elle venait de faire dérouta Catherine. A droite de sa boutique s’ouvrait une porte à heurter.

i) Dans cette région, le tisser du coton était fait à la main. Elle entendait, de bonne heure, le caqueter des poules sous la fenêtre. Nous lui téléphonâmes pour lui faire part de notre arriver. Les visiteurs frottaient leurs semelles sur le gratter installé à l’extérieur. La salle immense, ronde et haute, n’était qu’un poudroyer de lumière.

j) Le soleil brillait de nouveau et on n’entendait plus la plaindre du vent. Ayant aperçue son amie qui courait, la fillette se lança à poursuivre. Marc partage toujours les soucier de son ami. La police avait lancé un mandat d’arrêter contre ce dangereux malfaiteur. L’émission des partisans ne pouvait être captée par les postes d’écouter des écoutants.

k) Des sommes importantes avaient été prévues pour l’entretenir de ce palais, classé monument historique. Au retourner, il dut lutter contre le vent glacial qui lui fouettait le visage. Elle se leva soudain, sans prendre appuyer sur le sol. Jeanne écoutait, attendrie, le babiller de son enfant.

l) Il y a, dans le porter de tête de ta sœur, quelque chose qui lui donne un air de distinction. Un accident à la jambe lui avait rendu la marcher difficile. Elle sentit que les attacher les plus tendre s’étaient rompues, à la suite de la conduite de son amie.

m) Le renvoyer de ce journaliste a été décidé par la rédaction du journal, à une forte majorité. La vieille dame aimait nos vingt ans, ou nos approcher de vingt ans. Cet individu a été incarcéré pour vol et receler de bijoux. On avait réservé un accueillir respectueux aux hauts dignitaires de l’église. Le savant employer des instruments donne à l’idée musicale un coloris différent. Le tribunal avait disposé le retirer du diplôme d’études de cette personne suspecte. Elle fut ravie de lire cette annoncer dans le journal.

n) Les deux parties avaient respecté les accorder. Le débat fut à la hauteur du rapporter. Des nuages s’amoncelaient à l’approcher du crépuscule. Après le défiler militaire, ce fut le défiler civil. L’éducation sévère qu’elle avait reçue n’avait fait qu’ajouter à sa retenir native. L’édifice était construit en pierre de tailler grise.


2. Même exercice, afin de reconstituer les citations suivantes:

a) Une charette et trois paires de bœufs de haler lui avait coûté quinze ans de champs de coton. (A maillet)
Le matin, à 5 h., on est éveillé par un fouiller de cris, de sifflets, de trilles. (Pourrat)
On entendait alors le cliqueter métalique de l’infanterie qui sortait des boyaux. (Pourtalès)
Il songea qu’il avait un rapport mystérieux entre l’imperceptible mollir des angles, l’affaisser des capitons, la décolorer des tentures et sa propre fatigue. (Troyat)

b) En entendant une sorte de gratter discret à la porte, Olivier bondit de son lit. (Gide)
Cet air lourd qui sautait comme un chat à travers l’exhaler lourde des tuiles pétrissait les couleurs de la nuit en une sorte de goudron mordoré. (Giono)
Organisés en bandes rivales, les gamins s’occupaient à la cueillir des pissenlits. (Troyat)
La pluie ruisselait sur cette vaste étendue, aux bosseler haillonneux et grisâtres. (Troyat)

c) Du matin au soir retentissaient les piailler des gosses, les criailler des mères, que traversaient de temps à autre le battre sec du marteau. (Guilloux)
Les passer de l’ouragan, comme dans une chevelure fragile, ouvraient de rapides et fugitives trancher dans la masse des arbres gris. (Gracq)
Elle reconnaisait cette brûler de la gorge, ces battre fébriles de son cœur. (Beauvoir)
Cette volonté impérieuse de l’œuvre proliférante s’aggrave d’un phénomène commun aux accumuler et aux diminuer de tout ordre. (Tournier)

d) Ses dons me faisaient soupçonner un raidir de l’esprit. (M. del Castillo)
On entend le marteler irrégulier des sabots. (Sagan)
Le siège crevé laissait s’effilocher son rembourrer. (Pinget)
Dans la lumière crépusculaire d’hiver, leurs uniformes bleus semblaient irréels, pareils à des parer d’oiseaux. (Le Clézio)
Je me laisse imprégner par cette lumière dorée, ces roucouler, ces pépier, ces tinter des clochettes sur la tête des ânons. (Sarraute)

e) En approchant des maisons, Angelo commença à entendre un concert très épais de braire d’ânes, de hennir de chevaux et de bêler de moutons. (Giono)
Autour de lui, ce n’était que respiration engorgées, remuer de membres lourds, tinter de fer, craquer de paille. (Troyat)
Les lames des persiennes laissaient filtrer un poudroyer de soleil sur des fauteuils recouverts de housses. (Troyat)
Les vêpres à peine terminées, un assombrir brutal saisit la valée. (J. Peyré)

f) Il répondait à ses allusions par des moqueries qui ne lui apportaient aucun apaiser. (Pourtalès).
Devant elle, devant cet ensoleiller triste, deux femmes montent lentement. (Pourrat)
J’ai vu le parc éployé, montant vers les hauteurs, de tous ses emmêler de prairies et de massifs de feuillage vernis. (Pourrat)
Aussi, en prévision de ralentir du soir, la halte fut-elle réduite au minimum. (Peyré)
Je ne puis me défendre d’un obscur regret devant émietter continu du vieux domaine. (Pesquidoux)
Ces déployer de références mondaines le laissaient bien froid. (La Varende)


3. Transformez les phrases ci-dessous selon le modèle suivant:

Modèle: Le gouvernement est intervenu, mais il n’a pas réussi à endiguer l’inflation.
L’intervention du gouvernement n’a pas réussi.

a) On a projeté un film policier, mais il n’a pas suscité l’intérêt des amateurs. La voiture a dérapé sans faire de victimes. Vous persévérez en vain, je ne changerai pas d’avis. Les marchands étalaient leurs marchandises et attiraient bien des clients. Les loups hurlaient dans la montagne et effrayaient les touristes.

b) On a construit de nouveaux logements qui n’ont cependant pas suffi à satisfaire tous les solliciteurs. On a baptisé l’enfant dans une grande église, ce qui a attiré beaucoup d’amis de la famille. Le train a déraillé, ce qui a provoqué des victimes. Il n’a pas réussi à dépanner sa voiture. Le chercheur demeura penché au-dessus d’un microscope qui grossissait faiblement.


4. Quel noms distinguez-vous dans les verbes en italique?

Nous eûmes toutes les peines du monde à faire agenouiller nos chameaux. (P. Benoit)
Les émouvantes odeurs orientales embaumaient l’ombre. (P. Benoit)
Je me rappelle le garçon culotté de velours verts, qui parfois dans le métro m’émpoignait par les cheveux. (H. Bazin)
Je m’essouffle et il va bien falloir ralentir. (H. Bazin)
Qui d’autre s’apitoierait sur mon sort? (M.-Th. Humbert)
Je me glace, je m’époumone sans un son, en vain. (M.-Th. Humbert)
J’ai engrangé beaucoup de joies pour les jours arides. (M. Gurgand)


5. Remplacez les verbes en italiques par les noms de la même famille:

a) Christine parle à ses amies de son enfance à la campagne, de la cueillir des pomme, des vendanges. Les petites-filles entouraient leur grand-père de prévenir. Il ouvrit d’une pousser la porte et disparut. Jacques doit effectuer des remplacer dans une école. Ils refusaient de s’aventurer dans les parages après la tomber de la nuit.

b) Il resta après la fermer des bureaux, car il avait à faire. Lucien frotte ses pieds sur les lames du décrotter. Mon oncle était devenu sceptique avec le passer des années. Les pourparlers pour la vendre de la villa n’avaient pas abouti. Cette semaine-là, elle n’avait eu que des convenir, elle en avait assez.


Solutions

1.
a) l’attente
les allées / les venues
traversée
l’approche
réception

b) l’arrestation
sa comparution
les emprunts
les départs; les arrivées
l’entretien

c) espionnage
provenance
parution
immixtion
étendues

d) cessation
roulement
élevage
tente
montées
descentes
arrivée
tombée

e) connaissance
compréhension
fente
alignement
entassements

f) extinction
étalage
bourdonnement
entretien

g) détention
noyade
financement
tournage
fente

h) acquiescement
détournement
égouttoir
constatation
heurtoir

i) tissage
coquètement
arrivée
grattoir
poudroiement

j) plainte
poursuite
soucis
arrêt
écoute

k) entretien
retour
appui
babil (babillage)

l) port
marche
attaches

m) renvoi
approches
recel
accueil
emploi
retrait
annonce

n) accords
rapport
défilé
retenue
taille

2.
a) halage
fouillis
cliquetis
mollissement
affaissement
décoloration

b) grattement
exhalation
cueillette
bosselleusements

c) piailleries
criailleries
battement
passées
tranchées
brûlure
accumulations
diminutions

d) raidissement
martèlement
rembourrage
parures
roucoulements
pépiements
tintements

e) braiements
hennissements
bêlements
remuements
tintements
craquements
poudroiement
assombrissements

f) apaisement
ensoleillement
emmélèments
ralentissements
émiettement
déploiements

3.
a) La projection d’un film policier n’a pas suscité l’intérêt des amateurs.
Le dérapage de la voiture n’a pas fait de victime.
Votre persévérance est vaine, je ne changerai pas d’avis.
Par l’étalage de leurs marchandises, les marchanfs attiraient bien des clients.
Le hurlement des loups dans la montagne effrayait les touristes.

b) La construction de nouveaux logements n’a pas suffi à satisfaire tous les solliciteurs. Le baptême de l’enfant dans une église a attiré beaucoup d’amis de la famille.
Le déraillement du train a provoqué des victimes.
Il n’a pas réussi le dépanage de sa voiture.
Le chercheur demeure penché au-dessus d’un microscope à faible grossissements.

4.
genou
baume
poing
souffle
pitié
poumon
grange

5.
a) cuillette
prévenances
poussée
remplacements
tombée

b) fermeture
décrottoir
passage
vente
déconvenues

0 comentarii: