dimanche, juillet 13, 2008

Génération vidéophone

Avec le visiophone, téléphoner devient une affaire d’image

Les scènes de dialogues ordinaires autour du visiophone: « Allô, tu vas bien? » - « Oui, regarde comme j’ai bonne mine! » Variante pessimiste: « Allô? Dis donc t’en tires une drôle de tête, aujourd’hui! » A peine imaginaires, ces échanges révèlent un véritable changement dans notre rapport au téléphone. La voix, matière première de nos conversations téléphoniques, s’enrichit désormais de l’image.

Cela n’a l’air de rien. Après tout, ceux qui ont une web-cam peuvent depuis longtemps, grâce à la voix sur IP [1], parler tout en étant vu et en regardant leur interlocuteur. Avec tous les bénéfices que l’on peut imaginer: pallier l’éloignement d’un proche grâce à l’image, montrer des documents... Pour la grande majorité des abonnés au téléphone, l’arrivée de la vidéo dans l’univers de la téléphonie fixe s’apparente à une petite révolution. « L’idée n’est pas nouvelles, mais aujourd’hui les technologies pour le faire sont mûres », explique Denis Guibard, directeur du programme « videophony » ches France Télécom, premier opérateur français à proposer la visiophonie.

Le service « Ma ligne visio » fonctionne avec l’ADSL [2]. A la différence de l’Internet rapide, le débit de 512 Kb est ici partagé en deux, afin d’offrir en entrée et en sortie un débit de 256 Kb, gage d’une bonne qualité d’image pour les deux visionautes.

Nul besoin d’être abonné à Internet pour bénéficier du service. La visiophonie fonctionne comme une deuxième ligne téléphonique avec un numéro spécifique (préfixe 087). « 76% de nos lignes sont éligibles pour la visiophonie », précise France Télécom. Pour ceux qui ont déjà un abonnement au Web à haut débit, il est en revanche nécessaire d’être client de Wanadoo pour bénéficier du service.

Deux modèles de visiophone sont disponibles. Le L8772, très classique, et notre préféré, le L8882, au design beaucoup plus tendance. Quitte à adopter un service nouveau, autant que l’objet qui va avec puisse épater le visiteur, non?

Sur ce modèle, le socle accueille les touches de numérotation. L’écran, surmonté de la caméra, pivote comme le clapet d’une console de jeux double écran. Le combiné se branche sur le côté. Bien que le visiophone soit doté d’une fonction « mains libres », le combiné reste très utile pour discuter discrètement sans que toute la maisonnée soit au courant.

Sa présence rappelle aussi que « le visiophone est avant tout un téléphone », souligne Denis Guibard. De fait, on peut l’utiliser pour appeler indifféremment un poste fixe, un mobile et, bien entendu, un autre visiophone. Que ceux qui ont expérimenté la visiophonie sur mobile UMTS [3] se rassurent: les images transmises par le visiophone sont d’une grande fluidité, même en mode plein écrain. Et pas besoin de se coller au viseur de la caméra. L’angle de prise de vue autorise un recul suffisant pour se tenir à plusieurs dizaines de centimètres de l’objectif.

Par ailleurs, chaque utilisateur est libre d’accepter ou non la visiophonie. Une touche permet de couper à tout instant le flux vidéo. Une arme à double tranchant. Car refuser que l’autre vous voie signifie forcément quelque chose et risque d’alimenter la curiosité de votre interlocuteur. Voilà un nouveau champ d’investigation très intéressant qui s’ouvre pour les sciences cognitives et la sociologie!

Le visiophone permet aussi de laisser des messages vidéo. Ils sont consultables à partir d’un portable Orange – en attendant des accords avec SFR [4] – ou d’un ordinateur avec Wanadoo visio.

Relié à un appareil photo numérique, le visiophone se fait également diffuseur d’images externes. Et comme l’opérateur historique n’oublie pas qu’il a un jour inventé le Minitel, des services de contenus vidéo à la demande (météo, infos...) sont accessibles avec une tarification spéciale.

(d’après Guillaume Fraissard, Le Monde)

Notes:

[1] IP – Internet Protocol Address

[2] ADSL – Asymmetric Digital Subscriber Line (Ligne d’abonné numérique à débit asymetrique)

[3] UMTS – Universal Mobile Telecommunications System (Système numérique de téléphonie mobile)

[4] SFR – Société Française de Radiotéléphonie.

Voir toutes les lectures didactiques.

Magasinez dans la Boutique du Pro-F

0 comentarii: