jeudi, juillet 24, 2008

Lettre à un futur bachelier

Lumière sur les métiers du livre et de l’image

De nombreuses personnes, en l’occurence [1] les bacheliers [2], s’interrogent sur les options qu’ils vont prendre pour continuer leurs études. Je me suis moi-même posé ces questions. Ce qui me tient à cœur dans cet article, c’est de vous faire découvrir un secteur qui mérite vraiment votre attention et qui retiendra peut-être votre choix...

Les métiers de l’image et du livre sont malheureusement peu connus. Ce secteur offre pourtant des possibilités de carrière non négligeables. L’ensemble des métiers regroupés dans ce secteur se retrouve intimement lié dans une organisation que l’on nomme chaîne graphique.

En amont [3] de la chaîne se trouvent les métiers de la création (Formation en arts appliqués). Les créateurs travaillent en étroite collaboration avec le client afin de [4] mettre en forme une échauche [5] (Rough) de l’objet graphique (Livre, brochure, dépliant...) que le client souhaite compétence. Les créateurs doivent savoir manier les outils de retouche d’images, la photographie, le dessin à main levée, les règles typo et de mise en page. Une fois que le client a validé une maquette le second intervenant est le secteur prépresse. Le but de ce secteur est de transformer une maquette en un boulot [6] totalement imprimable. Dans ce secteur, un nombre assez impressionnant de métiers interviennent. Les techniciens connaissent parfaitement les procédés d’impression, les techniques de retouche d’image, de mise en page et les outils réalisent les souhaits du créateur à partir d’un briefe [7] et de la maquette.

D’autres métiers interviennent dans ce secteur, les relecteurs (Formation littéraire), les photographes (Bac pro et diplôme spécialisé)...

Une fois que la forme imprimante est prête, le travail passe au secteur impression. Un fabricant (Bac spécialisé: production graphique) met en place tous les éléments nécessaires à l’impression de l’ouvrage (Achat d’une prestation d’impression, choix des matières papier et encres et commande de l’ensemble des prestations). Au cours de l’impression, le fabricant est le garant de la qualité de l’ouvrage (Requiert beaucoup de technicité). C’est lui qui s’assure de la bonne marche de la production, dans certains cas de la création à la livraison et plus couramment du prépresse à la livraison.

Dans le domaine de l’impression et du façonnage, de nombreux métiers existent comme conducteur de machine d’impression (Bac professionnel), brocheur [8], façonnier...

Il y aurait tellement à dire. Je ne peux pas monopoliser votre temps sous risque de vous endormir. Je conclurai par vous dire que les métiers du livre et de l’image offrent à tous les niveaux (BAC pro ou BAC général) la possibilité de s’épanouir [9] et de s’éclater. Je le conseille d’autant plus à ceux qui ont une véritable sensibilité et à ceux à qui une remise en cause perpétuelle ne fait pas peur.

Notes:

[1] en l’occurrence – dans le cas présent;

[2] bachelier (n.m.) – titulaire du baccalauréat;

[3] en amont – au-dessus de; ≠ en aval;

[4] afin de – pour;

[5] ébauche (n.f.) – (fam.) briefe (voir aussi 7);

[6] boulot (n.m.) – (fam.) travail;

[7] briefe (n.m.) – croquis, esquisse, essai;

[8] brocheur (n.m.) – ouvrier dont le métier est de brocher des livres;

[9] (s’)épanouir (v.II) – se développer

Voir toutes les lectures didactiques.

Magasinez dans la Boutique du Pro-F

0 comentarii: