samedi, juillet 05, 2008

Les pays de l’Ouest

Vieille terre celtique, ces pays sont baignés par la Manche et l’Océan Atlantique, de l’estuaire de la Seine à celui de la Garonne. Il s’agit de la Haute-Normandie (capitale : Rouen), de la Basse-Normandie (capitale : Caen) de la Bretagne dont la capitale est Rennes ; des Pays de la Loire groupés autour de Nantes et de la région Poitou-Charentes, avec Poitiers pour capitale.

L’image de ces pays est fortement liée à la présence de l’océan et aux grands ports qui ont joué un rôle important dans l’histoire, notamment Le Havre. Les côtes normandes et bretonnes sont propices au tourisme et aux activités nautiques. Il y pleut beaucoup, c’est vrai, mais ce désagrément est largement compensé par une nature encore sauvage.

L’arrière pays offre des paysages contrastés : en Normandie, une campagne paisible, avec des prairies verdoyantes et des pommiers. En Bretagne, des forêts et des landes presque sans relief. De la Loire à la Gironde, un paysage de basses collines et de bocage, avec des rivières paresseuses.

Dans toute la région, les villes pittoresques ne manquent pas : Dieppe et Deauville – stations balnéaires normandes – Brest en Bretagne, les premier port militaire de France, Saint-Nazaire, pour sur l’estuaire de la Loire, Royan, La Rochelle...

La vie à l’Ouest tourne, en grande partie, autour de l’océan : fêtes de la mer, des marins, des mouettes, concours de pêche en mer. La gastronomie dépend elle aussi de la présence de l’Océan : poissons et crustacés sont sur toutes les tables. Mais il faut y ajouter le beurre salé et les crêpes de Bretagne, la cuisine à la crème de Normandie.

L’Ouest est le pays des mégalithes (grosses pierres) qui remontent très loin dans le passé : menhirs (de grosses pierres dressées verticalement), cromlechs (des cercles de menhirs), dolmens (tables de pierre). Il est riche aussi en châteaux forts et en villes fortifiées, en églises romanes et cathédrales gothiques, en édifices de la Renaissance. L’époque contemporaine est surtout marquée par d’audacieux ouvrages d’art (les ponts de Tancarville, de Normandie, de l’île de Ré).

Le Mont Saint-Michel est le site le plus impressionnant de l’Ouest : la plus belle des abbayes françaises sur son île rocheuse, l’un des monuments les plus visités de France.

Mais ce qui distingue le plus l’Ouest et la langue bretonne, langue celtique, cousine de l’irlandais et de l’écossais. On retrouve les mots bretons usuels dans les noms de lieux ou de personnes.

L’Ouest a fourni à la littérature de grands écrivains : Corneille, Flaubert, Chateaubriand, Renan, Jules Verne.

(d’après R. Bourgeois, S. Eurin, La France des régions)

Voir toutes les lectures didactiques.

Magasinez dans la Boutique du Pro-F

0 comentarii: