jeudi, juillet 12, 2007

La prononciation et la correction phonétique (quiz)

1. Quel est, du point de vue phonétique, le but de l’enseignement d’une langue étrangère?

Du point de vue phonétique se pose le problème de parvenir d’un comportement phonologique inné à un comportement phonologique éduqué.


2. Comment commence l’éducation du comportement phonologique?

L’éducation du comportement phonologique commence par l’éducation de la perception auditive. Lorsqu’on parvient à une bonne perception auditive, on parvient aussi à une bonne discrimination des sons, on fait moins de fautes interférentielles.


3. Quelles sont les règles de l’entraînement phonétique?

Les règles de l’entraînement phonétique sont:
a) les exercices articulatoires, s’ils sont bien expliqués du point de vue de l’articulation du phonème, permettent aux élèves de saisir la tension, l’acuité, et la labialité, propres au système phonétique français;
b) il n’est point nécessaire d’expliquer les phénomènes par référence à la langue maternelle, bien que l’attention de l’enseignant doive se concentrer surtout sur ceux qui n’existent pas en langue maternelle;
c) il faut insister avec méthode et prudence sur les sons voisins en français et en roumain, qui causent des erreurs interférentielles;
d) comme il est trop ardu, ennuyant et technique de faire des exercices de répétition de paires minimales, l’enseignant doit profiter de tout moment de la leçon pour y introduire une opposition phonétique, une comptime, une strophe de chansonnette qui ait rapport avec le texte lu ou avec la conversation interrompue, et qui puisse corriger et fixer une structure phonétique mal acquise.


4. Comment faire l’entraînement auditif et phonétique des enfants de bas âge?

Cet entraînement peut avoir lieu par paires minimales, par dialogues, par poésies, par comptines, par chansonnettes, par slogans publicitaires.


5. Comment faire l’entraînement phonétique des élèves de niveaux moyen et supérieur?

L’entraînement phonétique des élèves de niveaux moyen et supérieur continue, mais d’une autre manière:
a) par des tests de reconnaissance d’un groupe d’énoncés français (tous différents sur le plan du rythme, de l’intonation, des formes linguistiques) insérés dans un corpus de phrases en langue maternelle ou en langue étrangère;
b) par des tests de repérage dans un corpus de cinq énoncés français contenant plusieurs voyelles différentes, des voyelles communes au français et au roumain, puis des voyelles spécifiques au français;
c) tests d’identification et de production par imitation d’une voyelle dominant d’un corpus de dix énoncés (la même voyelle revient plusieurs fois dans un énoncé).

1 comentarii:

phonetique a dit…

Bonjour, j'ai une simple question, peut-être trop simple puisque je ne trouve pas de réponse claire sur internet.
C'est au sujet de la prononciation d'une lettre et d'une voyelle. L'on me demande une identité visuelle autour d'un nom de marque libre dans sa catégorie, mais qui peut poser problème par rapport à la phonétique (potentiels droits d'auteur entre autre).
Ce nom se termine par "P"; les autres noms existants par "PE".
Je lis sur internet que le "P" se prononce "PE". Je n'ai jamais entendu un français prononcer le "P" "PE", jusque là ça a toujours était "Pé". Quand au "PE" "PE" ou "PEU" je sais pas.
Quand est-il?