samedi, juillet 15, 2006

Le Groupe Nominal (GN)

La plupart des fois, le nom constitue avec un ou plusieurs mots un group nominal (GN).
Ex: l’édifice = nom
le bel édifice du centre-ville = groupe nominal.

Structure du groupe nominal
Le GN est composé de deux éléments: le déterminant et le nom.

Le GN peut être un pronom:
Ex: Il lit une pièce de théâtre.

Le GN peut être complété d’une proposition subordonée relative:
Ex: Un médecin qui veille à la guérison de ses malades.
ou d’un groupe prepositionnel:
Ex: Un professeur de l’Université de Paris.

Le nom est complété par:
a) un épithète (adjectif qualificatif): beau livre, livre bleu;

b) l’aposition:
- un adjectif qualificatif: le livre, inséparable de l’étudiant;
- un nom: ce livre, plaisir du lecteur.

c) complément du nom: un livre de philosophie.

Généralement, le GN se trouve dans une seule phrase. Mais parfois il peut se prolonger dans une proposition subordonnée:
- relative: J’aime les livres qui instruisent. (= instructifs)
- complétive: L’espoir que le malade guérira. (= de la guérison de malade)

Les constituents du groupe nominal sont les mots qui accompagnent le nom. Ils s’appellent aussi les compléments du nom.

Le groupe nominal est constitué de:
- noyau du nom;
- constituants obligatoires;
- constituants non obligatoires (facultatifs).

Le GN comporte au moins un noyau nominal (nom, pronom, infinitif à valeur nominale, adjectif substantivisé, proposition à valeur nominale):
Ex: Les arbres verdissent.
Personne ne regarde ce film.
Travailler est un plaisir.
Le gris est la couleur que Mireille préfère.
Qu’il ait prononcé ces paroles ne m’étonne guère.

Quand le noyau nominal est un nom, il est précédé par un déterminant qui peut être:
- un article: le, un, du,
- un adjectif déterminatif: ce, mon, aucun, quel, trois etc.
Ex: le livre, mon livre, ce livre, aucun livre, quel livre, trois livres etc.

Le noyau nominal est obligatoire.

Les constituants obligatoires du GN sont: les articles et les adjectifs possessifs, les adjectifs démontratifs, les adjectifs indéfinis etc. Leurs traits sont:
- ils ne peuvent pas être supprimés:
Ex: Je me promène dans le parc.

- ils s’accordent avec le nom:
Ex: Leurs parents les emmènent au théâtre.

- appartiennent à des groups fixes, fermés: les déterminants (articles et adjectifs non qualificatifs), prépositions et conjonctions coordonnatrices et subordonnatrices.
Ex: La fillette de Luise caressait un chat dans son lit.

Les constituants non obligatoires du GN sont:
- adjectifs qualificatifs (épithètes ou appositions):
Ex: Le chat noir fait sa toilette.

- compléments du nom:
Ex: Le perroquet de la voisine parle toute la journée.

- propositions relatives:
Ex: L’enfant qui revient de l’école nous a salués.

Leurs traits sont:
1) Etant facultatifs, ils peuvent être supprimés.

2) Ils ne se trouvent toujours devant le noyau nominal (à la différence des déterminants).

3) L’adjectif qualificatif peut se trouver devant ou derrière le nom.
Ex: il a un insatiable appétit ou un apétit insatiable

4) Le complément du nom se trouve après le nom.
Ex: une robe en soie

5) La proposition relative se trouve après le nom.
Ex: L’élève qui récite la poésie.

6) Seuls les adjectifs qualificatifs s’accordent avec le noyau nominal.

Les fonctions du groupe nominal
I. Le GN a toutes les fonctions du nom:
- sujet:
Ex: Le vieux médecin ausculte ses malades.

- complément d’objet direct:
Ex: Allez voir ce spéctacle extraordinaire.

- complément d’objet indirect:
Ex: Il pense à ses examens.

- complément d’agent:
Ex: Nous avons été affectés par cet accident.

- complément circonstanciel:
Ex: Il est allé à Rome. Les gens se promènent dans le parc.

- attribut du nom:
Ex: Notre ami est architecte.

II. Le GN peut avoir des fonctions secondaires, accéssoires:
- déterminant d’un autre nom (ou pronom), sous la forme d’un complément prépositionnel:
Ex: Les élèves de l’école générale.

- déterminant d’un nom sous la forme d’un épithète:
Ex: Agnès a des cheveux blonds.

III. Le GN peut déterminer un adjectif (parfois un adverbe):
Ex: Il est coiffé d’un chapeau gris.
Une promesse facile à tenir.
Ces compléments sont toujours prépositionnels.

IV. Le GN peut être au cas vocatif (“en apostrophe”):
Approchez-vous, mon ami.

[source Elena Gorunescu, Gramatica limbii franceze]

2 comentarii:

Marcela a dit…

Les explications ont été très claires. Elles m'ont aidé beaucoup.

Irma 26 a dit…

en réduisant le complément de nom à un groupe nominal prépositionnel, que faites vous de J'ai envie de rire?
Ne serait-il pas plus juste de l'appeler groupe prépositionnel? et de considérer l'adjectif qualificatif, le groupe prépositionnel (prép+nom ou prép+infinitif)et les propositions subordonnées relatives comme des compléments du nom?