dimanche, février 17, 2008

Exercices de grammaire (L’expression de la necessité et de la possibilité)

2. Lisez les phrases suivantes. Classez-les selon ce qu’elles expriment: la nécessité ou la possibilité. Identifiez les moyens d’expression utilisés. Précisez le mode et le temps des verbes.

a. Il faut savoir comment faire. Il faut que je le sache.
b. Nous croyons que cela est dans ces intentions.
c. Il est possible qu’il ait oublié.
d. Peut-être le croit-il aussi?
e. Il paraît qu’il a trouvé du travail.
f. Il se peut qu’il vienne.
g. Nous devons être à l’heure.
h. Il est indispensable que votre réputation soit bonne.
i. Ses parents ne sont pas sûrs qu’il fasse une belle carrière.
j. Il convient que les passagers soient prévenus que le vol est annulé.


2. Choisissez la forme convenable:

a. Il faut lui en parler/en parlant.
b. Il faut que vous me racontez/racontiez cette histoire.
c. Il convient que vous êtes/soyez récompensés.
d. Il est possible que vous faites/fassiez des progrès si vous travaillez avec méthode.
e. Si l’affaire ne réussit pas, il se peut que nous y renonçons/renoncions définitivement.
f. Il est utile que vous comprenez/compreniez la leçon.
g. Je crois qu’il peut/puisse faire bien son métier.
h. Il faut que je peux/puisse arriver à temps.
i. Tu n’es pas sûr qu’elle sait/sache se débrouiller.
j. Peut-être qu’il connaît/connaisse son destin.


4. Mettez les verbes entre parenthèses à la forme qui convient:

a. Il convient que vous vous en (occuper).
b. Il faut que tu (faire) ton travail.
c. Je crois que vous (manquer) de force.
d. Crois-tu tout ce qu’on te (dire)?
e. Je sais qu’elle vient, mais je ne suis pas sûre qu’elle (être) seule.
f. Il se peut que vous (se tromper).
g. Pour obtenir son accord, il faut que tu (prendre) contact avec lui.


5. Faites précéder les phrases suivantes d’une formule impersonnelle (+subjonctif) exprimant la nécessité et/ou la possibilité. Faites les transformations nécessaires.

a. ... il a du courage pour réussir.
b. ... tu veux continuer tes études.
c. ... on choisit un métier pratique.
d. ... les progrès sont évidents.
e. ... je pourrais vous accompagner.
f. ... elle sait votre nom.
g. ... il nous dit tout ce qu’il sait.


6. Transformez ces phrases selon le modèle:

Vos lits ne sont pas faits.
Vous devez ...
Il faut que vous ...


a. Vos affaires ne sont pas rangées.
b. Les rideaux ne sont pas tirés.
c. Les fenêtres ne sont pas ouvertes.
d. La chambre n’est pas aérée.
e. La table n’est pas mise.
f. Le petit déjeuner n’est pas préparé.

7. Le pense-bête
Voici un petit pense-bête quotidien. Rappelez vous les tâches que vous devriez accomplir, vous et votre frère (soeur). Pour ce faire, utilisez les différents moyens d’expression de la nécessité.

Moi:
- faire des achats
- payer l’électricité
- prépare le dîner

Mon frère / Ma sœur:
- nettoyer sa chambre
- préparer ses affaires
- faire ses dévoirs

Ecrivez votre propre pense-bête. Présentez-le (en utilisant les différents moyens d’expression de la nécessité).


8. Exprimez l’opinion entre parenthèses:

a. Il part deux semaine aux sports d’hiver. (possibilité)
b. Elle peut lui téléphoner. (nécessité)
c. Ils ne reviennent plus. (possibilité)
d. Tu réussiras ton projet. (nécessité)
e. Ce film est bon. (possibilité)
f. Ils font leur métier. (nécessité)
g. Il n’en sait rien du tout. (possibilité)


9. Donnez une suite à ces phrases:

Peut-être que ...
Il se peut que ...
Il faut ...
Il faut que ...
On doit ...
Il est nécessaire de ...
Il est nécessaire que ...
Il est possible que ...
On croit que ...
Croyez-vous que ... ?
Il ne croit pas que ...


Réponses:

2.


Les phrases où l’on exprime la nécessité sont: a, g, h, j.
Les phrases où l’on exprime la possibilité sont: b, c, d, e,f, i.

Les moyens d’expression de la nécessité utilisés sont: l’emploi de la forme impersonnelle il faut(que), du verbe devoir qui, suivi de l’indicatif, prend la valeur d’une obligation, d’une nécessité, de l’expression il est indispensable (que) qui est synonyme de il faut que et qui demande aussi le subjonctif, aussi comme l’emploi de il convient que qui équivaut à il est nécessaire que.

Les moyens d’expression de la possibilité utilisés sont: le verbe d’opinion croire, ne pas être sûr, les expressions impersonnelles qui expriment le doute il est possible que, il paraît que, il se peut que, l’adverbe peut-être.

il faut – forme impersonnelle du verbe falloir au présent de l’indicatif.
savoir – forme de l’infinitif présent.
faire – forme de l’infinitif présent.
que je sache – le subjonctif présent du verbe savoir.
il est possible – forme impersonnelle au présent de l’indicatif.
qu’il ait oublié – le subjonctif passé du verbe oublier.
croit-il – présent de l’indicatif.
il paraît – forme impersonnelle au présent de l’indicatif du verbe paraître.
a trouvé – passé composé de l’indicatif.
il se peut – forme impersonnelle au présent de l’indicatif.
qu’il vienne – le subjonctif présent du verbe venir.
nous devons – présent de l’indicatif.
être – forme de l’infinitif présent.
il est indispensable – présent de l’indicatif.
que ... soit – le subjonctif présent du verbe être.
ne sont pas sûrs – présent de l’indicatif.
qu’il fasse – le subjonctif présent du verbe faire.
il convient – présent de l’indicatif.
soient prévenus – le subjonctif présent du verbe prévenir.
est – présent de l’indicatif.


3.

a. Il faut lui en parler.
b. Il faut que vous me racontiez cette histoire.
c. Il convient que vous soyez récompensés.
d. Il est possible que vous fassiez des progrès si vous travaillez avec méthode.
e. Si l’affaire ne réussit pas, il se peut que nous y renoncions définitivement.
f. Il est utile que vous compreniez la leçon.
g. Je crois qu’il peut faire bien son métier.
h. Il faut que je puisse arriver à temps.
i. Tu n’es pas sûr qu’elle sache se débrouiller.
j. Peut-être qu’il connaît son destin.


4.

a. Il convient que vous vous en occupiez.
b. Il faut que tu fasses ton travail.
c. Je crois que vous manquez de force.
d. Crois-tu tout ce qu’on te dise?
e. Je sais qu’elle vient, mais je ne suis pas sûre qu’elle soit seule.
f. Il se peut que vous vous trompiez.
g. Pour obtenir son accord, il faut que tu prennes contact avec lui.


5.

a. Il faut qu’il ait du courage pour réussir.
b. Il paraît que tu veux continuer tes études.
c. Il est indispensable qu’on choisisse un métier pratique.
d. Je ne suis pas sûre que les progrès soient évidents.
e. Il est possible que je puisse vous accompagner.
f. Il paraît qu’elle sait votre nom.
g. Il convient qu’il nous dise tout ce qu’il sait.


6.

a. Vous devez ranger vos affaires.
Il faut que vous rangiez vos affaires.

b. Vous devez tirer les rideaux.
Il faut que vous tiriez les rideaux.

c. Vous devez ouvrir les fenêtres.
Il faut que vous ouvriez les fenêtres.

d. Vous devez aérer la chambre.
Il faut que vous aériez la chambre.

e. Vous devez mettre la tabel.
Il faut que vous mettiez la table.

f. Vous devez préparer le petit déjeuner.
Il faut que vous prépariez le petit déjeuner.


7. À vous de travailler


8.

Il est possible qu’il parte deux semaines aux sports d’hiver.
Il est indispendable qu’elle puisse lui téléphoner.
Il paraît qu’elles ne reviennent plus.
Il faut que tu réussisses ton projet.
Peut-être est-il bon, ce film.
Ils doivent faire leur métier.
Je crois qu’il n’en sait rien du tout.


9.

Peut-être que vous voulez partir.
Il se peut que Marie soit déjà là.
Il faut apprendre beaucoup afin d’y réussir. .
Il faut que vous fassiez vos devoirs.
On doit contenter surtout le grand public.
Il est nécessaire de l’aider.
Il est nécessaire que soyez présents à la fête.
Il est possible que vous soyez obligés à attendre un petit peu.
On croit que vous avez de la chance.

[source: Mariana Popa, Limba franceza, L1, manual pentru clasa a XI-a, Editura Humanitas, 2006, p. 88]

Voir tous les exercices de grammaire.

Magasinez dans la Boutique du Pro-F

0 comentarii: