samedi, mai 31, 2008

Chaque – adjectif indéfini

I. Absence de forme pour le pluriel. L’adjectif chaque ne s’emploie qu’au singulier.

II. Emploi du possessif. Dire: Chaque homme a ses qualités et ses défauts (et non "chaque homme a leurs qualités et leurs défauts").

III. Accord du verbe. Le verbe qui a pour sujet un nom accompagné de chaque doit toujours être au singulier:

Chaque ville a son charme particulier.

Il en va de même quand il y a plusieurs sujets coordonnés ou juxtaposés:

Chaque ville et chaque village a son caractère particulier.
Chaque pays, chaque province, chaque canton a ses traditions propres.


IV. Chacun, chaque. Chaque est adjectif et ne doit jamais s’employer à la place du pronom chacun. Quand il n’y a pas de substantif auquel puisse se rapporter chaque, il faut employer chacun:

Ces crayons coûtent trois francs chacun (et non "trois francs chaque").

Mais:

Chaque crayon côute trois francs.

V. Chaque, indiquant la périodicité:

1. Tour correct quand chaque est suivi d’un nom singulier:

Il vient chaque samedi. Il m’écrit chaque semaine.

2. Tour incorrect quand chaque est suivi d’un nom pluriel. Dire:

Il m’écrit tous les trois jours (et non "chaque trois jours").

VI. Entre chaque... exprimant l’idée d’un intervalle dans le temps et dans l’espace. Ce tour est peu logique, car entre est normalement suivi de deux noms ou d’un nom au pluriel:

Entre Noël et le début du printemps.
Entre les arbres.
Entre les deux maisons.


C’est pourquoi, dans la langue surveillée, on dira:

Entre deux visites (et non "entre chaque visite").
Entre deux de ces allées (et non "entre chaque allées").

Voir toutes les pièges et les difficultés de la langue française

Magasinez dans la Boutique du Pro-F

0 comentarii: