samedi, mai 10, 2008

Personne (pron. indéfini)

Accord et emplois.

1. Employé comme indéfini, personne entraîne l’accord au masculin singulier:

Personne n’est génial, personne n’est parfait.
N’y aura-t-il donc personne d’assez audacieux pour tenter cette entreprise?
Je ne connais personne de plus beau.


Cependant, on peut faire l’accord au féminin singulier, quand la phrase, manifestement, ne peut s’appliquer qu’à une femme:

Personne n’était, à la cour, plus belle et plus gracieuse que cette princesse.

2. Personne d’autre. Accompagné d’un adjectif, personne est, de nos jours, joint presque toujours à cet adjectif par de:

Il n’y eut personne de vexé.

L’omission de de appartient à la langue archaïque:

Il n’y eut personne assez fou pour se fier à de telles promesses.

3. Personne ne s’emploie pas nécessairement dans un sens négatif. Peut signifier « quelqu’un, quel qu’il soit ». C’est le cas notamment dans une interrogation:

Connaissez-vous personne qui puisse m’aider?

Ou dans une comparaison:

Il est plus dévoué que personne.

Ou avec avant:

Avant que personne eût pu agir, il avait déjà pris sa décision.
Avant de blâmer ou d’accuser personne, voyons de quoi il s’agit.


4. Omission de ne. Même quand il y a une idée négative, on omet ne dans les tours elliptiques:

Dans la grande salle, personne.
Elle danse et chante comme personne.


Il faut éviter le tour pléonastique et incorrect personne ne... pas. Il faut écrire Personne n’est venu, et non personne n’est pas venu.

Voir toutes les pièges et les difficultés de la langue française


Magasinez dans la Boutique du Pro-F

0 comentarii: